27 Fév, 15 / post / Expertise

Quelles créances choisir pour l’affacturage ?

Avant de déterminer quelles créances sont idéales pour l’affacturage, il est nécessaire de revenir sur la définition du terme affacturage ainsi que son implication dans la gestion de l’entreprise.

Définition de l’affacturage

invoiceA l’origine, l’affacturage était un moyen, pour les entreprises en difficultés, de recouvrer leurs créances. En effet, l’affacturage consiste à vendre une créance à un affactureur (ou factor en anglais) qui se chargera de faire valoir son droit sur le créditeur et ainsi recouvrera la créance. L’affactureur se rémunère à partir de la différence entre le prix d’achat de la facture et son montant réel.

Aujourd’hui, l’affacturage est devenu une solution plus souple et accessible à tous les types d’entreprises et non plus seulement à celles rencontrant des difficultés financières.

A quel moment l’affacturage devient une solution ?

money-iconL’affacturage peut s’avérer une excellente solution dans les cas suivants :

  • Pour les ventes à l’export, en fonction des fournisseurs, il peut être compliqué de faire payer son dû, surtout lorsque la langue, la monnaie et le système numérique sont différents. Dans ce cas, l’affacturage permet aussi de se prémunir du risque de change.
  • Pour les mauvais payeurs, c’est au factor d’engager d’éventuelles procédures de recouvrement. L’entreprise débitrice n’a donc aucun frais supplémentaire, ni de procédure administrative à entamer, pour récupérer son cash.
  • Pour les entreprises en phase de développement, les besoins en trésorerie sont parfois importants de manière ponctuel. L’affacturage permet de faire entrer du cash immédiatement dans l’entreprise.

Les inconvénients de l’affacturage

wallet-iconL’affacturage peut être réalisé sur toutes les factures fournisseurs. Cependant, il faut garder à l’esprit que le coût moyen d’une opération d’affacturage peut être important, plus de 10% du montant de la facture. Il est donc nécessaire de bien choisir pour quelle facture il est judicieux d’avoir recours à ce procédé.

De plus, l’affacturage génère une certaine lourdeur administrative entre les différents acteurs en présence.

Il faut également avoir conscience que l’affacturage va à l’encontre des bonnes pratiques liées au recouvrement de créances en entreprise car, si vous optimisez votre processus de recouvrement, ce procédé coûteux s’avère rarement nécessaire.

Qui sont les factors ?

bank-iconLes affactureurs sont principalement des organismes financiers ou de crédits qui sont spécialisés et organisés pour cette activité. Comme c’est leur métier, ils ont optimisé leurs processus de recouvrement pour limiter les risques de défaut.
Il existe également des cabinets spécialisés dans ce type d’opération.

Sources : Picjumbo.com – iconarchive.com