05 Juil, 19 / post / Actualités

Comment embarquer ses collaborateurs dans sa culture cash ?

Problématique : Vous souhaitez embarquer vos collaborateurs dans votre culture cash, de la vente au recouvrement, pour optimiser votre trésorerie ? Vous voulez réconcilier  vos commerciaux ayant comme credo un maximum de ventes et votre département financier ayant comme mantra la réduction du DSO ?

Solution COVLINE Services :La vision à 360° du poste client, source d’échanges et de décloisonnement des fonctions commerciales et financières et la formation selon COVLINE Services pour développer un état d’esprit collectif résolument orienté « gestion du poste clients ».

Preuve sur le terrain : « La culture cash doit être l’affaire de tous et s’inscrire dans les usages des opérationnels, en complément de la conduite du changement portée par la DAF » conseille Eric Gaborieau, Chef de projet de Terrena.

La Culture Cash, impulsée par la Direction Générale et déployée par le DAF et le Credit Manager, se doit d’être transverse pour éviter toutes dérives liées aux conditions de vente,  litiges et délais de paiement qui impacteront les liquidités de l’entreprise. Elle implique donc la Direction Financière et la Direction Commerciale et la force de vente, au delà du traditionnel « chiffre d’affaires versus encaissements », et des perceptions erronées de générateurs de risques et de casseurs de business. Il s’agit donc de les réconcilier pour greffer une dimension financière aux ventes et à la qualité de la gestion de la relation clients. Si une solution comme ELOFICASH, gage d’une vision à 360° du poste clients, peut y largement y contribuer, un accompagnement au changement s’impose. Tour d’horizon des étapes clés d’une culture cash efficace !

Embarquer ses collaborateurs dans sa Culture Cash– Une culture Cash se décide par la Direction Générale et se construit avec tous. Le DAF ou le Credit Manager, en collaboration avec les services en charge des clients, se doit d’étudier les « bonnes et mauvaises » habitudes de son entreprise et privilégier le « bon sens interne », avant toute refonte des process, mise en place de nouvelles pratiques  voire de nouveaux objectifs liés à la gestion du poste clients. Pour sensibiliser, responsabiliser et objectiver ses ressources internes, un audit s’avère la première étape pour mettre en place le plan d’actions de formation nécessaires et embarquer les collaborateurs concernés, en particulier les commerciaux qui sont en première ligne. COVLINE Services s’illustre par sa formation « sur mesure » selon les profils concernés – commerciaux, financiers et après vente – qui inclut les trois piliers d’une culture cash – procédures, métier et outil.

Pérenniser sa Culture Cash –  Une culture cash se vit pleinement si chacune des parties prenantes comprend l’impact financier de ses actions. La vision à 360° du poste clients, les informations compréhensibles et accessibles à tous et les échanges entre directions opérationnelles et financières doivent être la norme pour faire vivre la culture cash. Une solution logicielle comme ELOFICASH y répond en alliant simplicité, ouverture et communicabilité. Les indicateurs financiers comme les scoring et rating, fruit d’analyse de milliers d’informations sur les clients, se traduisent ainsi en indicateurs personnalisés selon les besoins et le rôle collaborateur concerné. De plus, les informations sont partagées en temps réel via mails, SMS, messageries intantanées et les échanges transversaux constructifs sur la solidité financière d’un client ou d’un prospect sont privilégiés. Avec COVLINE Services, votre communauté de collaborateurs se fédère autour de votre culture cash afin d’avoir une démarche véritablement qualitative de la gestion du poste clients, au delà des mesures coercitives.

Outre d’optimiser la trésorerie, nerf de la guerre d’une entreprise, une culture cash efficiente lui garantit d’anticiper les problèmes liés aux litiges et d’être pro-active à toutes les étapes d’une relation financière personnalisée du client, de l’acte de vente -gestion du contrat à la livraison effective -mesure qualité et avis interactif en passant par le règlement – scénario individualisé de recouvrement.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et ne manquez aucune actualité du recouvrement !