Entrepreneur endetté : Les 5 résolutions à prendre en 2015

2015, une année charnière pour l’économie française. Les entrepreneurs ont envie d’investir de nouvelles voies, de nouvelles pistes de recherche pour développer leur business. Et pour se financer, quoi de mieux que le crédit ? Lors que l’entreprise cumule beaucoup de pertes et n’arrive plus à faire face aux charges qui pèsent sur elle, alors l’entrepreneur va se demander comment faire face à cette situation ? Identifier les causes de cette situation est déjà un bon point pour vous. Après cette analyse de la situation, comment faire pour sortir de là ? Voici les 5 conseils pour vous y aider.

1. Payer à date prévue

Conseil basique certes, mais qui se doit d’être votre mantra ! Si vous vous acquittez de vos paiements à date prévue, alors tout ira pour le mieux. Il est important que vous vous fixiez comme ligne de conduite de travailler avec un tableau de bord, en complète collaboration avec votre DAF, et en prenant soin de tenir un calendrier des paiements annotés. Bien évidemment, certains impondérables de moyenne ou grande ampleur pourront vous amener à retarder une échéance. Mais attention à ce que cela ne devienne pas une habitude.

2. Bonne gestion des stocks

Une partie qui ne plaît pas à tous les dirigeants. Mais c’est malgré tout un poste à ne pas négliger. Dès lors pour bien gérer ses stocks, il y a plusieurs choses à prendre en compte :

  • Définir la consommation hebdomadaire des produits (vous obtiendrez ainsi un temps assez précis pendant lequel vous stockez un produit) ;
  • Calculer votre commande optimale (Celle qui optimise les encaissements et les décaissements, et donc celle qui optimise votre marge) ;
  • et enfin placer un « curseur » pour vérifier votre stock d’alerte.

3. Réduire les dépenses de manière pertinente.

Il est difficile mais nécessaire de se répéter cette phrase. Il faut freiner les dépenses, et les dispatcher de manière cohérente tout au long du mois ou du semestre en cours. Il existe des leviers non négligeable à actionner quand il s’agit de diminuer les coûts :

  • Rationaliser vos achats (notamment dans les domaines de la téléphonie, des FAI, etc…),
  • Eliminer les frais superflus (en général 15 à 25% du CA d’une entreprise, il vous faut donc éplucher les factures autant que faire se peut),
  • Réduire les frais de fonctionnement,
    Alléger la masse salariale,
  • Optimiser votre fiscalité…

4. Réaliser un bilan annuel de la santé financière de votre entreprise

Comme un check – up chez votre médecin, il est bon de vérifier la santé financière de votre entreprise à intervalles réguliers. Il doit contenir des informations très importante sur votre société, et il vous permettra d’établir un tableau de bord de l’endettement de votre entreprise. Ainsi, si vous travaillez et analysez toutes les charges en amont, vous pourrez dès lors plus facilement anticiper les soucis de paiement qui pourront arriver au prochain échéancier.

5. Faire appel à des spécialistes sous-traitant

Covline, à travers son logiciel Eloficash est là pour vous aider dans le recouvrement des créances clients, à les appréhender, et à savoir les gérer. Si vous êtes entrepreneur, et que vous devez faire face à des clients qui n’ont pas suivi nos 4 conseils précédents, alors vous allez adopter Eloficash ! Multi-support, permettant de faire travailler toutes les forces vives de la société, il est l’outil pour anticiper le recouvrement des créances clients et les traiter de manière efficace.

Et vous ? Allez-vous suivre nos conseils pour éviter l’endettement en 2015 ?