18 Jan, 16 / post / Métier

De nouveaux outils au service du crédit management collaboratif : Comment transformer les spectateurs en acteurs ?

Nous sommes dans une ère d’outils collaboratifs et le milieu du crédit management se veut de plus en plus communautaire. Quelques outils de dernière génération, en particulier ELOFICASH, présentent des possibilités de chatter à l’instar des réseaux sociaux et impliquent tout un chacun dans la problématique d’optimisation du cash au travers de la simple utilisation de son smartphone ou de sa tablette.

La finalité de l’utilisation de ces technologies est le gain de temps et la réactivité afin de faire diminuer le DSO, voire le DSO litige et améliorer la trésorerie.

 

Les personnes opérationnelles doivent être impliquées en temps réel pour recueillir les informations et adapter instantanément les stratégies de relance.

Pour le moment, nous constatons que le côté collaboratif se traduit essentiellement par le fait de donner de l’information « au terrain » en temps réel et les opérationnels restent souvent de simples spectateurs des actions de recouvrement.

En effet, que ce soit de communiquer des rapports Excel par mail ou envoyer des fiches clients, aussi complètes soient elles, sur un smartphone ne fait pas du destinataire une personne impliquée dans le processus de recouvrement, de gestion préventif du risque ou du processus de résolution de litige.

C’est pourquoi l’éditeur COVLINE s’est penché sur la question avec un tout nouveau module : FOLLOWCASH. Ce module qui se base sur un outil de « workflow » puissant a été conçu afin d’impliquer toute personne en relation avec le débiteur comme un acteur d’un processus et non plus comme un spectateur !

Découvrez comment FOLLOWCASH peut vous aider !

FOLLOWCASH agit au travers de la messagerie de l’utilisateur en proposant à chaque étape du processus un mail interactif. Ce type de mail entièrement personnalisable demande un avis, une réponse et injecte cette réponse automatiquement dans ELOFICASH afin de faire avancer des stratégies de relance, des routes de résolution de litiges, des demandes de crédit, etc…

Il s’agit d’impliquer activement un collaborateur, un partenaire ou même le débiteur lui-même par simple clic ou ajout de commentaire à des formulaires prédéfinis.

Ainsi les personnes concernées deviennent acteurs d’un processus établi et permettent au Crédit Manager de devenir le chef d’orchestre d’une communauté qui agit d’une seule voix dans l’intérêt de l’optimisation du CASH de l’entreprise.

Pour continuer votre lecture :

Avec Eloficash et Creditsafe, le chocolatier Valrhona « imagine le meilleur » du cash management.
Découvrez comment le « géant du lait » EURIAL gagne en agilité dans la gestion de son « cash »